Wood Pellet Heaters

December 31, 2014 • Pellets Boiler • Views: 260

Le chauffage aux granules de bois

 

Photo granules de bois

Le granule de bois offres des performances énergétiques très  intéressantes et se développe de plus en plus au Québec.

Voici un point sur les caractéristiques de ce produit.

Les granules sont des petits cylindres composés de sciure de bois compactée sans agent de liaison.

Leur utilisation nécessite une installation spéciale et un espace pour le stockage, mais le chauffage aux granules s’avère une solution écologique de choix;  de la matière première à son utilisation, en passant par le procédé de fabrication. Plusieurs bénéfices sont permis par les granules de bois :

  •     Forte capacité de chauffage                                Chaudière Klover Bi-fire
  •     Économie de frais de chauffage (en général)
  •     Plus propre que le bois
  •     Intensité réglable et constante
  •     Allumage automatique
  •     Temps de combustion élevé
  •     Énergie renouvelable
  •     Émissions polluantes quasi nulles
  •     Installation simple et peu coûteuse
  •     Mode thermostatique disponible
  •     Facilité d’entreposage du combustible

 

BÛCHES OU GRANULES ?

Pour faire votre choix entre le bois bûches et les granules vous pouvez étudier les paramètres suivants:

La capacité de stockage et la facilité d’approvisionnement local sont important si vous choisissez le bois bûche. Vous trouverez dans cet article les méthodes de stockage du bois bûche.
Les avantages des granules sont l’allumage, le rendement, la minimisation des particules et l’autonomie.

FONCTIONNEMENT

Il existe quatre types de systèmes pour les granules:

1. FOURNAISES : Dans ce type d’appareil, un système d’échangeur permet de récupérer la chaleur des fumées issues de la combustion pour la transmettre à de l’air frais. L’air chauffé est ensuite soufflé par un ventilateur dans un circuit alimentant les pièces de la maison. Au Québec, les fournaises à bois sont toujours en système bi-énergie avec l’électricité.

2. POÊLE : Appareil autonome à combustion, conçu pour être encastré dans un foyer de maçonnerie existant. La chaleur se diffuse dans la pièce par rayonnement (plus il y a de masse dans le foyer, plus il aura de rayonnement) et par convection.

3. FOYER OU INSERT : Appareil qui possède sa propre enveloppe et qui doit être installé dans un corps de maçonnerie fait sur mesure. La chaleur se diffuse dans la pièce par rayonnement.

4. CHAUDIÈRE : Appareil qui permet de chauffer de l’eau, qui sert ensuite à la fois au chauffage de la maison et au chauffage de l’eau sanitaire.

Dans tous les cas (à part pour le foyer), un système automatisé permet une alimentation en granules continue et régulée en fonction des besoins. Les granules peuvent également être contenues dans le système (poêle) que l’on alimente en sacs de 20 ou 40 lbs (10 ou 20 kg). Pour des systèmes plus imposants ou moins accessibles, l’alimentation se fait automatiquement par une vis sans fin depuis un silo. L’air nécessaire à la combustion est soufflé par un ventilateur, pour améliorer celle-ci.


LA BIOMASSE ET LES CHAUDIÈRES À GAZÉIFICATION:

Chaudière Biopel opop - Blackstar

Les granules de bois ou biomasse sont parfaitement adaptés aux systèmes de gazéification, elles offrent des performances fiables et assurent une utilisation optimal de votre système de chauffage. Le taux d’humidité étant parfaitement contrôlé, le rendement est donc optimal et conforme aux attentes de l’utilisateur, de plus la biomasse permet l’installation d’un système d’alimentation continue qui est synonyme de confort. Une solution pratique et écologique, toutefois un peu plus dispendieuse que le bois bûche.

PASSER D’UNE CHAUDIÈRE AU MAZOUT À UNE CHAUDIÈRE À GRANULES

Bien sur ! On peut changer n’importe quelle chaudière à combustion existante par un modèle à granules. Le principe est le même : une arrivée d’air, un apport en combustible – en l’occurrence des granules comme celles utilisées dans d’autre types d’installations. Nul besoin de changer d’échangeur ni de système de distribution. On passe ainsi du pire au (presque) meilleur en termes d’impact environnemental – chaque mètre cube de granules permet d’éviter environ 850 kg de CO2 par année, par rapport au mazout ! Grâce au fort excès d’air (combustion dite oxydante : où la quantité d’air excède ce qui est nécessaire), on peut atteindre un rendement de combustion de 97%. Pour du bois, c’est excellent.

De plus, le remplacement de votre ancien système de chauffage par un système plus écologique, certifié EPA ou B415, vous donne droit à des crédits d’impôts très intéressants. Plus de détails sur hydronique.ca (onglet “aide à la rénovation).

C’est sans compter les grosses économies que vous allez réaliser sur le prix du Mazout qui est de plus en plus cher.

(Source: Écohabitation)

AVANTAGES – EN CHIFFRES

Les appareils à granules sont avantageux d’un point de vue environnemental, mais également en termes d’efficacité et de coûts réels, comparables aux coûts de l’électricité.

Tableau comparatif des coûts d’énergie de chauffage

Tableau comparatif couts de chauffage

(1) Selon AEE (exc. granules), mars 2011

(2) Variable selon appareil ou système.

(3) Forte fluctuation des prix. En vrac les granules peuvent revenir beaucoup moins cher quand le prix est calculé à la tonne

(Source: Guillemette Énergie)

Tags:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *